Je n’étais pas dans un cours de chant au sens classique du terme

Dès la première séance avec Catherine, j’ai compris que je n’étais pas dans un cours de chant au sens classique du terme. Ce serait plutôt un cours de champ. Le champ des possibles, un chemin à la rencontre de soi. Avant d’écouter ma voix, Catherine a ressenti ma voie, passée et présente.Elle m’a regardée, a écouté mes motivations et peu à peu a découvert celles qui étaient cachées. Elle a lu en moi dès la première fois et j’avoue que j’ai été déroutée et intriguée. J’ai trouvé à son contact ce que je n’étais pas venue chercher et ça m’a fait le plus grand bien. Je m’attendais à faire des vocalises et j’ai plutôt ouvert mes valises (celle des souvenirs, des peurs, des mots, des doutes, des silences) en laissant sortir le cortège d’émotions que cela impliquait. Et j’ai pu le faire car je me suis sentie totalement en confiance. Catherine sait de quoi elle parle et sent de quoi l’autre ne parle pas. Venir au chant ou y revenir (ce qui était mon cas) n’est pas anodin. Cela dit quelque chose de nous et de notre histoire. Grâce au travail et au talent de Catherine, j’ai pu comprendre des choses et avancer. Je l’en remercie infiniment.

M.O.

 

Publicités